DALDEWOLF s’agrandit avec cinq nouveaux recrutements

DALDEWOLF, un cabinet d’avocats d’affaires indépendant de premier plan avec des bureaux à Bruxelles et à Kinshasa, renforce son bureau de Bruxelles avec l’embauche de quatre avocats et d’un Chief Impact Officer.

DALDEWOLF annonce aujourd’hui la nomination de

  • Robert de Baerdemaeker et Hilde Smout, respectivement Of Counsel et Counsel dans son équipe de droit social en Belgique (plus de détails suivront bientôt sur cette fantastique nouvelle):
    • Robert a développé une expertise approfondie et reconnue en droit du travail, droit pénal du travail, droit de la sécurité sociale et droit pénal financier ;
    • Hilde est très appréciée par ses clients et ses collègues pour les services juridiques complets qu’elle fournit en droit social ;
  • Quentin Van den Eynde comme nouveau Counsel au sein de l’équipe d’Arbitrage, litiges complexes et médiation en Belgique et du Desk US du cabinet ;
  • Alexander Vandendries, nouveau collaborateur au sein de l’équipe de droit fiscal en Belgique.

DALDEWOLF annonce également aujourd’hui la nomination de Mathieu Maes en tant que premier Chief Impact Officer du cabinet. Auparavant, il était le Secrétaire Général de la Chambre de Commerce Internationale en Belgique (ICC Belgium). Chez DALDEWOLF, Mathieu supervisera des fonctions de stratégie et de développement dans les différents bureaux, contribuant à aligner la prise de décision sur les objectifs et à prendre en compte l’impact des pratiques sur les activités des clients.

L’arrivée de Hilde, Robert, Quentin et Alexander chez DALDEWOLF est une excellente nouvelle pour soutenir la croissance de notre cabinet et nous sommes impatients de travailler avec chacun d’entre eux “, a déclaré Patrick De Wolf, Managing Partner de DALDEWOLF. “Notre entreprise est engagée dans le changement et l’impact positif. Ce jour marque également le début d’une phase passionnante dans le développement de DALDEWOLF, avec l’ambition que Mathieu contribue à accompagner le défi auquel sont confrontés les avocats pour intégrer de manière plus sûre les dimensions contentieuses et politiques de la responsabilité des entreprises. Tant pour le cabinet que pour les clients, il convient de se demander si nous pouvons améliorer le résultat net de la performance environnementale et sociale.

 

Menu