Emmanuel van Nuffel d'Heynsbroeck

Emmanuel van Nuffel d’Heynsbroeck is sinds 1995 aangesloten bij de balie te Brussel. Hij behaalde een diploma van licentiaat in de rechten aan de Université catholique de Louvain (UCL). 

Van 1995 tot 2001 werkte hij als deskundige inzake mensenrechten voor de Raad van Europa, binnen het kader van de toetreding van de landen van Centraal-Europa tot het Europees Verdrag tot bescherming van de rechten van de mens en de fundamentele vrijheden. Hij treedt op als gastspreker voor de "Unité d’Architecture de Ecole polytechnique de Louvain” (UCL). 

Emmanuel van Nuffel d’Heynsbroeck is op 1 november 2012 toegetreden tot de associatie. Hij heeft de leiding over de praktijkgroep administratief recht en overheidsopdrachten. 

Hij heeft talrijke artikelen gepubliceerd inzake publiek en administratief recht, meer bepaald aangaande overheidscontracten en -opdrachten, mensenrechten, mededingingsrecht en deontologie van de advocaat. Hij is spreker op academische en professionele colloquia en seminaries en geeft opleidingen inzakeoverheidscontracten en –opdrachten. 

 

Expertise

Administratief recht en Overheidsopdrachten, Publieke eigendommen, Fiscaliteit van de lokale besturen, Fundamentele rechten 

 

Publicaties

  • « Contrats et marchés publics. Bruxelles culturelle, il se passe aussi  quelque chose à côté de Kanal-Pompidou », article internet, DALDEWOLF.COM, 29 juin 2018
  • «Le nouveau droit des marchés publics en sept commentaires», Journal des tribunaux, 2013, p. 695-700
  • Commentaire bibliographique de K. Möric, «Le dialogue compétitif et les marchés publics complexes», Journal des Tribunaux, 2013, p. 249 et 250.
  • Commentaire bibliographique de Ph. Horemans, «L'indemnisation en droit des marchés publics», Journal des Tribunaux, 2013, p. 276.
  • « L'interdiction de déposer plus d'une offre pour l'attribution d'un marché public n'est pas applicable à l'entreprise qui participe à la procédure à des niveaux d'engagement différents», note sous C.E., 31 janvier 2013, s.p.r.l. Wave, n° 222.340. Marchés et Contrats Publics – Overheidsopdrachten en – Overeenkomsten, 2013/2, p. 173 à 179.
  • "Le critère de sélection n’est pas un critère d’appréciation. L’exception des marchés de services lorsque la qualité de l’exécution est déterminé par les capacités de celui qui exécute le marché - Brèves observations suscitées par l’arrêt du Tribunal de première instance de l’Union européenne Evropaïki Dynamiki c./ Cour de justice de l’Union européenne du 17 octobre 2012, aff. T-447/10", L’Entreprise et le Droit, 2012/4, p. 141 à 147.
  • "Commentaire article par article de la réglementation des marchés publics", S. Van Garsse (éd.), Politeia, 2012 (commentaire des articles 1er, 5, 12, 13, 14, 15, 23, 24 et 25 de la loi du 15 juin 2006).
  • "Artikelsgewijze commentaar wetgeving overheidsopdrachten. Wet va 15 juni 2006", S. Van Garsse (ed), Politeia, 2012 (commentaar op artikelen 12, 13, 14 en 15 van de wet van 15 juni 2006).
  • "L’obligation de mise en concurrence d’une modification substantielle d’un marché public", note sous Conseil d’État, 10 novembre 2011, s.a. Clear Channel Belgium, n° 216.254, Journal des Tribunaux, 2012, p. 39 à 41.
  • "La modification substantielle du marché en cours d’exécution et l’intérêt au recours. Celui qui n’a pas remis d’offre n’a pas d’intérêt à contester ce que le pouvoir adjudicateur a consenti à l’adjudicataire du marché ? En êtes-vous certain ?", note sous Conseil d’État, 24 mars 2011, v.z.w. Koninklijke Wieldrijdersclub Merksem, n° 212.215, L’Entreprise et le Droit, 2011, p. 307 à 313.
  • "Les atteintes à la concurrence dans les marchés publics : le droit de la concurrence est-il soluble dans le droit des marchés publics ? ou en émulsion ?", L’Entreprise et le Droit, 2011, p. 225 à 237.
  • Compte-rendu bibliographique de Ph. Flamme, M.-A. Flamme et Cl. Dardenne, "Les marchés publics européens et belges – L’irrésistible européanisation du droit de la commande publique", 2ème éd. par Ph. Flamme, Journal des Tribunaux, 2011, p. 274 et 275.
  • "De la déontologie de l’avocat, je prends l’indépendance", dans Pourquoi Antigone ? Liber amicorum Edouard Jakhian, Bruylant, Bruxelles, 2010, p. 529 à 540.