Associazione Avvocatura per i diritti LGBTI (C-507/18)

Thaïs PAYAN, collaboratrice du département Droit européen vient d'écrire une note sur l’arrêt Associazione Avvocatura per i diritti LGBTI (C-507/18) du 23 avril 2020 dans lequel la Cour de Justice de l’Union européenne a jugé que les propos homophobes tenus par un avocat dans une émission radiophonique constituaient une discrimination en matière d’emploi et de travail, cet avocat ayant ou pouvant être perçue comme ayant une influence déterminante sur la politique de recrutement. La Cour de Justice vient ici étendre la protection contre les discriminations dans l’emploi et reconnaitre la qualité pour agir d’une association d’avocats dont l’objet statutaire consiste à défendre en justice des personnes ayant une certaine orientation sexuelle, indépendamment de son but lucratif éventuel ou de l’identification d’une personne lésée.

Cette note se consulte via ce lien.